Avocats palais de justice
© Tim Douet

Rhône : deux enseignantes d'une école Montessori condamnées

Poursuivies pour violences sur 18 élèves, la directrice et une éducatrice de l'école Maria Montessori de Villié-Morgon, dans le Beaujolais, ont été respectivement condamnées à 12 et 6 mois de prison avec sursis, ce vendredi, par le tribunal de Villefranche-sur-Saône. Elles ont été relaxés de certains chefs d'accusation.

Récréations dans le froid, sieste dans les WC, privations de dessert... La directrice et une éducatrice de l'école Maria Montessori, à la pédagogie alternative, de Villié-Morgon étaient poursuivies pour violences sur 18 élèves. Elles ont nié les atteintes physiques, et été relaxées de certains chefs d'accusation, mais condamnées à 12 et 6 mois de prison avec sursis, rapporte Le Progrès. Au terme de 11 heures d'audience, où les parents de 18 enfants s'étaient constitués partie civile, elles écopent aussi d'une interdiction d'exercer toute activité professionelle ou bénévole au contact de mineurs pendant cinq ans. La peine prononcée est supérieure aux réquisitions du procureur.

 

à lire également
Les enfants de l'école Paul Painlevé pendant les activités
En pleine épidémie de coronavirus, des écoles ont été fermées pendant au moins deux semaines, notamment dans le Haut-Rhin et dans l'Oise. Aucune mesure en ce sens n'est prise, pour l'instant, dans le Rhône. A Lyon, à Villeurbanne et dans le reste du département, les écoliers vont pouvoir retrouver le chemin de l'école, dès lundi, normalement. Explications.
Faire défiler vers le haut