François Devaux avec les avocates des parties civiles © Jeff PACHOUD / AFP

Procès Barbarin : "Merci d'avoir secoué l'Eglise" lance un évêque

Monseigneur Gobillard, évêque auxiliaire de Lyon, a remercié les victimes de pédophilie d'avoir "libéré la parole" et "secoué l'église", en marge du procès Barbarin.

Ce fut l'un des temps forts de cette quatrième journée du procès du cardinal Barbarin à Lyon (lire le résumé de la matinée ici). Durant une suspension d'audience, monseigneur Gobillard (qui ne fait pas partie des prévenus), évêque auxiliaire de Lyon, responsable de la communication du diocèse, est allé à la rencontre de François Devaux, président de "La Parole libérée" et victime du père Preynat. Durant plusieurs minutes, devant les plaignants et les journalistes, l'évêque a rendu un long hommage : "Merci à Alexandre d'avoir été le premier à porte plainte. Merci à Alexandre et François d'avoir permis à certains de revivre. Libérer la parole nous a fait revivre. Merci d'avoir permis que le procès Preynat ait lieu, sans vous il n'aurait probablement pas eu lieu".

L'évêque les a également remerciés d'avoir "secoué l'Eglise", explique que cela l'avait "changé", "Je ne suis plus le même hommeMerci d'avoir secoué l'Eglise, il a des dysfonctionnements, il y a des difficultés, il faut que l'on change". Face à lui, François Devaux l'a remercié à son tour pour sa sincérité.

à lire également
Deux nouveaux cas de pédophilie dans l’Église ont été signalés par l'évêque auxiliaire de Lyon. Un ancien séminariste a été mis en examen pour l'une des agressions sexuelles présumées.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut