Hôtel de police © Tim Douet
© Tim Douet

Près de Lyon : un homme soupçonné de viol dans une maison en chantier

Un homme de 21 ans vivant dans un centre de réfugié est soupçonné de viol. En garde à vue, il a nié les faits. 

Dimanche à 2h20, rue Louis Fort à Villeurbanne, un homme de 21 ans vivant dans un centre d’accueil pour réfugiés de l’agglomération lyonnaise a été arrêté. Les policiers intervenaient après le signalement d’une jeune femme traînée de force par un homme dans une maison en chantier. Sur place, la victime trentenaire, fortement alcoolisée, indiquait qu’elle venait d’être violée par le mis en cause. L'homme a nié les faits, déclaré qu'il voulait juste aider la victime à regagner son domicile et assuré que le rapport sexuel était consenti. Il a été présenté au parquet ce lundi. 

à lire également
Ralentie en début d’année par le mouvement des avocats contre la réforme des retraites, l’institution judiciaire a été paralysée près de deux mois par les mesures de confinement. Malgré une reprise progressive de l'activité au tribunal depuis le 11 mai, un important retard dans les dossiers s’est accumulé. Au pénal, pendant cette période, seules les urgences sont traitées, en comparutions immédiates. Urgences vitales pour les femmes battues, alors que les affaires de violences conjugales se succèdent tous les après-midi.
Faire défiler vers le haut