Palais de justice de Lyon - Balance
© Tim Douet

Près de Lyon - harcèlement sexuel : prison ferme pour un militaire

Le sergent-chef a été condamné à quatre mois de prison ferme et huit avec sursis pour avoir harcelé trois femmes sur la base aérienne d’Ambérieu-en-Bugey (Ain).

Un militaire a été condamné mardi à de la prison ferme pour harcèlement sexuel sur trois femmes venues faire leur service militaire volontaire. Selon Le Progrès, le sergent-chef leur avait envoyé des messages faisant été d'avances répétées et de propos suggestifs via les réseaux sociaux. Face à une pression de plus en plus forte, les victimes avaient fini par accepter des relations sexuelles. 

Les jeunes femmes âgées de 18 à 22 ans se sont rendu compte qu'elles vivaient le même harcèlement quand l'une d'elles a commencé à s'en plaindre. Le suspect a été condamné à un an de prison, dont quatre ferme, avec mise à l'épreuve et une amende de 1000 euros par victime.

à lire également
Laura Pfeiffer, la lanceuse d'alerte qui avait rendu publics des documents confidentiels de l'entreprise Tefal a de nouveau été condamnée ce jeudi par la Cour d'appel de Lyon. 
d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut