Manifestation à Lyon : 19 interpellations et 8 personnes au parquet

La manifestation contre la Loi Travail de jeudi a de nouveau donné lieu à des affrontements avec les forces de l'ordre à Lyon. Dix policiers ont été blessés et dix neuf manifestants interpellés. Les décisions judiciaires pour jets de pierre et violences se poursuivent.

Dix neuf personnes ont été placées en garde à vue suite aux affrontements entre des opposants à la loi travail et les CRS. Parmi les blessés, dix policiers, dont deux transportés à l'hopital, ainsi que deux manifestants pris en charge par les pompiers. Dès le lendemain, un mineur de 16 ans est présenté au parquet, puis sept personnes le samedi.

Selon le Progrès, trois d'entre elles pourraient être jugées en comparution immédiate ce lundi. Trois hommes âgés de 27, 19 et 23 ans. Le premier ne nie pas avoir jeté des pierres sur les forces de l'ordre place Bellecour. Pour le second jeune homme de 19 ans, c'est la deuxième fois qu'il est placé en garde à vue et passe en comparution immédiate pour des violences en marge des manifestations. La première fois, il avait écopé d'une peine d'intérêt général. Il nie cependant les faits qui lui sont reprochés cette fois-ci. Le troisième homme pourrait avoir du mal à nier ses actes puisqu'il a été reconnu et vu sur de nombreuses vidéos, à l'instar d'une jeune fille de 21 qui avait jeté des pierres sur le commissariat du 1er arrondissement. Cette dernière avait été condamnée à 6 mois de prison avec sursis et à 13 000 euros de dédommagements. Les quatre autres personnes présentées samedi au parquet devraient elles aussi être convoquées devant le tribunal dans les semaines qui viennent.

Lors des manifestations de ce jeudi à Lyon, un photographe de l'Agence France Presse a saisi le cliché ci-dessous : un opposant à la loi travail faisant face au cordon de CRS, muni d'un fumigène et d'un bouquet de fleur.

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut