Lyon : une femme jugée pour son troisième infanticide

Après avoir passé plus de huit ans en prison pour avoir tué son nouveau-né en 2002, la jeune femme de 36 ans a recommencé. En 2013, deux autres corps de nourrissons sont retrouvés dans son congélateur. Après avoir fait appel, elle sera cette fois jugée par la cour d’assises de Lyon à partir de lundi.

La sentence risque d'être dure pour la jeune femme, même si son avocat espère un procès qui ne sera pas complètement "obéré par la notion de récidive". En 2002, elle est condamnée par la cour d'assises de l'Ain à 15 ans de prison pour avoir, avec l'aide de sa mère (également condamnée à 18 ans de prison), tué son nouveau-né. Huit ans plus tard, les psychiatres estiment qu'elle ne présente pas de risques de récidive et la jeune femme est libérée au milieu de sa peine. Sa libération est conditionnée à un suivi psychologique sur lequel elle fera l'impasse, sans être inquiétée.

Elle noie deux bébés à un an d’intervalle

En 2013, l'affaire se répète, plus sordide encore cette fois. Son petit-ami découvre dans son congélateur deux corps de bébés emballés dans des sacs poubelles. Placée en garde à vue, la jeune femme reconnaît avoir noyé les bébés, l'un né en 2011, l'autre un an plus tard. Jugée en mars 2015 pour le meurtre de ses deux nourrissons, l'avocat général réclame 27 ans de prison et une période de sûreté des deux tiers de la peine. L'accusée fera appel. Incarcérée à la prison de Corbas, la jeune femme a subi depuis une opération de ligature des trompes. La cour d'appel de Lyon devra rendre un verdict vendredi.

1 commentaire
  1. meylanville - mar 21 Juin 16 à 20 h 52

    'Sa libération est conditionnée à un suivi psychologique sur lequel elle fera l'impasse, sans être inquiétée.' Condamnée à 15 ans, libérée au bout de 8 . Et puisque personne n'a été capable de l'obliger à un 'suivi psychologique', pourquoi le prononce-t-on ? Bravo aux psys qui ont pensé qu'elle ne présentait plus de risque de récidive . Ils m'ont l'air compétents !

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut