Tribunal d'Instance de Lyon
Eliot LUCAS

Lyon : nouvelles séquestrations du "braqueur aux yeux clairs"

Carmine Del Vecchio, un braqueur qui avait été condamné à 10 ans de prison ferme par le tribunal correctionnel de Lyon, a été retrouvé ce mardi à Dijon. En permission, il avait séquestré et volé deux femmes dans un hôtel toulousain.

Il aura fallu quelques heures de liberté pour que ce braqueur récidive, selon La Dépêche du Midi. Le 7 mars, après avoir été remis en liberté, Carmine del Vecchio avait demandé à une esthéticienne et à une maquilleuse de le rejoindre dans un hôtel toulousain pour refaire une beauté à son épouse avant une sortie. Les deux femmes ont été retrouvées ligotées dans la chambre.

Une infirmière séquestrée dans son cabinet

L'évadé avait volé leurs cartes bancaires ainsi qu'une voiture après les avoir menacé avec un couteau et une arme de poing. Aujourd'hui en détention, Carmine Del Vecchio a été mis en examen par un juge d'instruction lyonnais pour un vol avec arme qui remonte au mercredi 17 mars. Ce jour-là, il avait donné un nouveau rendez-vous à Lyon, dans un cabinet d'infirmières situé dans le 4e arrondissement, où il a de nouveau séquestré une employée et une patiente. Localisé un peu plus tard dans un hôtel à Dijon grâce à son téléphone portable, il a été interpellé et est finalement retourné en prison.

En 2011, le braqueur avait été condamné par le tribunal correctionnel de Lyon à 10 ans de prison ferme et à 5 ans d'interdiction de séjour dans le Rhône. Surnommé le "braqueur aux yeux clairs", Carmine Del Vecchio compte trente braquages (principalement des commerces lyonnais) dans son casier judiciaire. Il utilisait toujours un pistolet à billes non chargé pour menacer ses victimes, essentiellement des femmes.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut