© Tim Douet

Lyon : les dealers avaient enterré l'héroïne quai Saint-Vincent

Deux hommes sans antécédents judiciaires ont été écroués ce mardi pour “trafic de stupéfiants”. L'un d'eux a blessé deux policiers durant son arrestation.

Dimanche 11 novembre, vers 17h20, quai Saint-Vincent à Lyon, la police repère deux individus en train de creuser. Ce ne sont pas des archéologues en pleine fouille, mais deux dealers en train de déterrer deux sachets d’héroïne (8,17 g). L’un d’eux a essayé de prendre la fuite en frappant les policiers à coups de pied, de poing et de coude. Deux gardiens de la paix ont été blessés durant l’interpellation et ont déposé plainte. Les mis en cause qui n’avaient pas d’antécédents judiciaires ont nié les faits. Ils ont été présentés au parquet ce mardi et écroués en attente de comparution pour “trafic de stupéfiants, violences volontaires sur personne dépositaire de l’autorité publique et rébellion”.

à lire également
Laura Pfeiffer, la lanceuse d'alerte qui avait rendu publics des documents confidentiels de l'entreprise Tefal a de nouveau été condamnée ce jeudi par la Cour d'appel de Lyon. 
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut