Manufacture des Tabacs
© Tim Douet

Lyon : La FSU dénonce les associations étudiantes “Patriote”

Suite à l’agression d’un enseignant militant à la Fédération syndicale unitaire (FSU) par deux membres du Groupe Union Défense (GUD), la FSU demande que soit retiré leur agrément aux associations Lyon II Patriote et Lyon III Patriote. Pour la fédération, ces associations ont pour but de “servir de “vitrine” pour des groupes violents aux idées fascisantes”.

"Il ne faut pas laisser de vitrines légales à ce type de mouvement", s'exclame John Roux, le secrétaire départemental de la Fédération syndicale unitaire (FSU) du Rhône.

Le 5 septembre dernier, un enseignant du secondaire, militant à la FSU, arrachait des autocollants “Migrants - hors des facs” près de la Manufacture des tabacs. Son geste aurait provoqué la colère de deux militants du Groupe Union Défense (GUD), qui l'ont suivi jusqu'au métro Sans-Souci pour l'agresser violemment et le frapper à plusieurs reprises. Le professeur, qui n'a pas pu effectuer sa rentrée, a porté plainte.

La FSU, qui déplore qu’"il ne se passe pas un an sans que ce genre de chose arrive", continue de dénoncer une attaque "clairement liée à des questions d'engagement politique". Les associations Patriote des universités Lyon 2 et Lyon 3 sont mises en cause : "Ces associations dites étudiantes se donnent une façade inoffensive et un peu neutre, mais les gens qui s'en réclament n'ont pas que des pratiques tendres", expose John Roux. La FSU demande que leur agrément soit retiré, afin de "limiter l'entrée de groupes durs dans les universités"."Les moyens légaux doivent être utilisés, il ne faut pas donner de répit à des gens qui font la promotion de la violence", conclut John Roux.

L’Union des étudiants patriotes a été créée en février 2014 à l'université Paris II/Panthéon-Assas. Si cette fédération se dit "indépendante de tout parti politique", sa vision de la souveraineté et du patriotisme la classe plutôt à l'extrême droite. Elle se voit notamment comme "un garde-fou à toute dénaturation du patriotisme".

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut