Le cardinal Barbarin (à gauche de dos) et le pape François © VINCENZO PINTO / AFP

Le pape François réagit à la pétition contre le cardinal Barbarin

De retour de Dublin où il a demandé pardon aux fidèles pour les crimes et abus de l’Église catholique, le pape François a réagi à la pétition demandant la démission du cardinal Barbarin, accusé d'avoir gardé sous silences des faits de pédophilies commis dans son diocèse.

Questionné ce dimanche soir dans l'avion qui revenait d'Irlande, le pape François a régit à la pétition demandant la démission du cardinal Barbarin qui a déjà recueilli plus de 91 500 signatures. Selon le souverain pontife : “S'il y a des suspicions ou des preuves ou des demi-preuves, je ne vois rien de méchant à mener une enquête. À condition qu'elle se fasse sur le principe juridique fondamental « nemo malus nisi probetur » : personne n'est mauvais jusqu'à ce qu'on le prouve. Tant de fois, il y a la tentation, non pas seulement de mener l'enquête, mais de publier une enquête et dire que tel ou tel est coupable. Certains médias commencent ainsi à créer une atmosphère de culpabilité.

Si le pape ne voit pas de problème à la tenue d'un procès, l'audience qui devait avoir lieu entre le 4 et le 6 avril dernier n'a pas encore eu lieu. Elle avait été repoussée une première fois au 3 septembre prochain et devrait une nouvelle fois être reportées à une date ultérieure faute de traduction de citation à comparaître d'un des sept mis en causes, le préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi au Vatican, un Espagnol du nom de Ladaria Ferrer. Le cardinal Barbarin semble par ailleurs conserver le soutien du pape François avec lequel il aurait évoqué son éventuelle démission que le pape n'avait pas jugé nécessaire.

“Grâce à Dieu, les faits sont prescrits”

De son côté, l'association La Parole Libérée, qui lutte pour la reconnaissance d’agressions sexuelles commises par des membres de l’Église, voit son combat remis en lumière suite à la lettre ouverte du père Vignon, prêtre dans le diocèse de Valence, demandant la démission du cardinal Barbarin. “En tant que simple prêtre, heureux de l’être, je ne peux considérer comme suffisante la démarche de jeûne et de prière, même si elle est très importante. Elle demande à être suivie d’effets concrets. Puisque notre pape en appelle à toute l’Église pour intervenir dans cette crise [récemment, un nouveau scandale secouait les États-Unis, où des milliers de mineurs étaient victimes d’agressions sexuelles commises par des membres de l’Église, en Pennsylvanie] pour ma part, afin de ne pas être considéré comme votre complice, je me lève pour affirmer ouvertement ce que je pense déjà depuis longtemps et dont je vous avais fait part de façon privée. Je vous demande donc publiquement et sans détour de donner votre démission de cardinal et d’archevêque de Lyon dans les plus brefs délais”, a déclaré ce prêtre. Selon ce dernier le cardinal aurait dû démissionner après son lapsus : “Grâce à Dieu, les faits sont prescrits”.

à lire également
Alors que la conférence des évêques de France se tient ce week-end à Lourdes, l'association lyonnaise, La Parole libérée, qui a refusé d'y participé, doute de la volonté de l'Eglise catholique française de tout mettre en oeuvre pour éradique la pédophilie de ses rangs. La mise à l'écart du père Vignon il y a quelques jours est perçue comme un signal terrible. 
1 commentaire
  1. Dom_Perignon - 27 août 2018

    Le pape esquive la vraie question. Quand est-ce que l'Eglise institutionnelle proposera autre chose que des mots pour payer sa dette à la société en matière d'attenteinte à l'intégrité des personnes ? Il s'agit d'apporter une satisfaction morale. Cela n'a rien à voir avec l'aspect judiciaire de l'affaire. La seule compensation morale qui soit acceptable pour prouver la volonté de changer les pratiques et les comportements est un acte par lequel de hauts prélats payent de leur personne (et non pas avec de l'argent ou des larmes de crocodile). Voilà ce que signifie à mes yeux les pétitions qui demandent la démission du Cardinal Barbarin ou celle du pape.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut