Police
© Tim Douet

Ils découvrent 87 plants de cannabis, des armes et des motos volées

Riche découverte que celle faite à Villeurbanne chez un homme de 55 ans qui détenait, entre autres, une culture de cannabis, des armes et des motos volées.

On ne peut pas dire que les policiers se soient déplacés pour rien. C'est un pan de trafic de cannabis que la brigade des stupéfiants épaulée par la brigade anti-criminalité a démantelé cette semaine, dans le quartier Saint-Jean, à Villeurbanne.

C'est sur la base d'un renseignement, comme l'écrit Le Progrès, que sont arrêtés 3 hommes, dont un, âgé de 16 ans, sera mis hors de cause. Un autre sera retrouvé en possession de cannabis.

Mais c'est avec le troisième homme que l'affaire prend un peu plus d'épaisseur. Les perquisitions de son appartement et d'un de ses entrepôts ont permis de découvrir une plantation de 87 plants de cannabis "avec un matériel de culture très performant", comprenant lampes et gestion du taux d'humidité, explique à Lyon Capitale un enquêteur.

Et ce n'est pas tout, puisque les limiers ont également mis la main sur 4 armes dérobées dans le cambriolage d'une armurerie de la Loire en juin dernier, deux motos volées, des pièces automobiles et des talons d'assurance de voitures signalées volées, ainsi que le butin d'un cambriolage commis dans le 1er arrondissement de Lyon il y a deux semaines. L'homme, âgé de 55 ans, a été présenté au parquet ce mercredi.

5 commentaires
  1. jpbc - ven 31 Juil 15 à 21 h 15

    Le mieux est probablement de ne pas punir sévèrement. Je ne pense pas qu’il faille punir les consommateurs de drogue, car c’est sévir sur des gens de notre communauté, sans trouver la raison qui les a incités à consommer de la drogue. Mais il faudrait probablement détruire les stocks trouvés ( supérieurs à un plant) pour protéger la population mise en péril par des consommateurs qui conduiraient par exemple, ou provoqueraient des accidents. Inutile de « punir » davantage… Mais il faut continuer à informer la jeunesse, par des campagnes nationales faites par des pompiers, des médecins et surtout d’anciens drogués qui ont réussi à s’en sortir : leur expérience douloureuse sous l’emprise des drogues mérite d’être connue, et les jeunes retiendront les effets indésirables des drogues.

  2. jpbc - ven 31 Juil 15 à 21 h 18

    Je pense que l’idée de ne pas punir les consommateurs est bonne. Mais je pense aussi que le cannabis est une drogue dure ! La pub nouvelle qui lui est faite pour des qualités médicinales est exagérée et très probablement fausse : d’autres études scientifiques affirment que « … le cannabis modifie la structure des cellules du sperme en les déformant. Donc même de petites quantités de cannabis peuvent causer une stérilité temporaire chez des hommes. La consommation de cannabis peut bouleverser le cycle menstruel des femmes… » Bref, comme l’opium, il va sembler produire des miracles au début ; mais en fait, rapidement, les drogues endommagent bien davantage le corps qu’elles ne l’aident.

  3. jpbc - ven 31 Juil 15 à 21 h 25

    Pourquoi une personne se tourne-t-elle vers les drogues à un moment de sa vie ? Constatons que les enfants n’y pensent pas.. Mais à un moment certaines goutent à une drogue ! Il s’est donc intellectuellement passé quelque chose : à un moment précis, leur vie habituelle ne leur a plus du tout semblé vivable . Selon l’humaniste Ron Hubbard, une explication est la mauvaise compréhension des mots étudiés ou entendus. Alors la personne se couperait d’une grande partie de la société : celle qu’elle ne comprend pas. (Le « décrochage scolaire », dont il est question actuellement, aurait donc lieu juste avant le fait de s’adonner à une drogue, et non après. Par contre, une fois la décision prise et l‘action faite de consommer de la drogue, le décrochage scolaire s’amplifie)

  4. jpbc - ven 31 Juil 15 à 21 h 27

    Une solution pour la jeunesse afin qu’elle ne se drogue pas par dépit ? - à l’école surtout, clarifier les mots dans un bon dictionnaire (ou dans le glossaire adéquat si le mot est technique ou scientifique) - garder sa confiance à pouvoir aider ou à être aidé cordialement si la personne a des échecs scolaires dans une matière donnée ( il y a beaucoup d’autres activités professionnelles possibles !) Car si la personne perd cette confiance, elle va chercher de l’aide dans les drogues ou médicaments. Et pris à doses importantes, ces substances deviennent vite dangereuse et nuisibles.

  5. Abolition_de_la_monnaie - sam 1 Août 15 à 14 h 39

    @ jpbc : . vous dites 'Selon l’humaniste Ron Hubbard,'. . Vous parlez du fondateur de la scientologie, identifiée comme secte dangereuse par certaines associations et d'anciens membres ?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut