Douanes : 16 000 articles de contrefaçon saisis à Lyon et Paris

16 000 articles de contrefaçon d'une valeur totale de 2 millions d'euros ont été saisis au mois de juillet par les agents de la DNRED (Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières) a annoncé l'AFP.

Suite à des contrôles effectués simultanément en région parisienne et lyonnaise, 16 000 articles de contrefaçon ont été saisis. Ces articles sont essentiellement des T-shirts, shorts de bain et draps de bain de grandes marques. C'est la forte utilisation de fret express (livraison express) qui a interpellé les forces de l'ordre qui enquêtaient déjà sur un réseau de contrefaçon. En général, le fret express est plutôt utilisé par des particuliers pour de petites quantités d'objets contrefaits, mais rarement dans de telles proportions.

"Ce système est réputé cher par rapport à un acheminement par conteneur, à expliqué à l'AFP la direction générale des douanes. Ce sont surtout les particuliers qui ont recours au fret express pour importer des produits contrefaits en petite quantité. Le fret express peut également être utilisé pour du microtrafic, pour quelques dizaines ou centaines de colis."

Les articles saisis devaient être revendus sur le marché noir en Ile-de-France. "Ce trafic était le fait d’une organisation structurée et organisée", ont ajouté les douanes à l’AFP. Pour le moment la provenance de ces contrefaçons n'a pas été découverte alors que l'enquête se poursuit.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut