Des perquisitions au domicile de Gérard Collomb et à la mairie de Lyon

Des perquisitions sont en cours au domicile de Gérard Collomb et à la mairie de Lyon dans le cadre de l'enquête préliminaire ouverte sur les soupçons de “détournements de fonds publics”, au profit de l'ex-femme du maire de Lyon

Selon le journal Le Parisien, des perquisitions ont eu lieu ce mercredi matin dans le cadre de l'enquête préliminaire ouverte sur les soupçons de “détournements de fonds publics”, au profit de l'ex-femme de Gérard Collomb. La perquisition est toujours en compte au domicile de Gérard Collomb, et dans les locaux de la mairie de Lyon. 

Comme nous l'écrivions ce mardi, selon le Canard enchaîné de ce jour, le Parquet national financier a ouvert une enquête préliminaire sur un possible “détournement de fonds publics” au profit de l'ex-compagne de Gérard Collomb, confirmant une information publiée par Lyon Capitale en mai dernier.

Cette enquête préliminaire fait suite à un rapport provisoire de la chambre régionale des comptes d'Auvergne-Rhône-Alpes consacré à la gestion de la ville de Lyon qui a été transmis au Parquet national financier.Selon le Canard, l'ex-compagne de Gérard Collomb a d'abord été embauchée à temps partiel au sein du groupe PS en 1995 quand Collomb est élu maire du IXe arrondissement. Elle est titularisée en 1999 en tant que contractuelle et occupe différents emplois dans les mairies d'arrondissement, au cabinet du maire ou encore dans une bibliothèque municipale. Des emplois dans lesquels elle aurait bénéficié “d'une rémunération complémentaire, payée en heures sup”, écrit le palmipède.

De son côté Gérard Collomb a jugé mardi soir “intolérable” l'article du Canard enchaîné dans un communiqué envoyé à l'AFP. “Je ne peux donc que m'étonner, alors que les conclusions de l'enquête administrative ne sont toujours pas connues, qu'on ait pu diffuser des informations tant inacceptables qu'intolérables et déjà largement propagées”, a réagi le maire de Lyon.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut