Aurore Gros-Coissy
©NICHOLAS LARCHE / AFP

Trafic de Subutex : le procès d’Aurore prend du retard

Le procès d’Aurore Gros-Coissy à l’île Maurice a été interrompu, suite au malaise de l’autre accusée dans cette affaire. La mère de Tinsley Cornell comparaît au côté de la jeune Rhodanienne car elle était la destinataire des paquets de gâteaux où étaient dissimulés les comprimés de Subutex.

Ce mardi 2 septembre, le procès d'Aurore Gros-Coissy, arrêtée à l’aéroport de Plaisance en possession de 1 680 cachets de Subutex, s’est ouvert aux assises de l'île Maurice devant le juge Bobby Madhub. Une autre femme, Giantee Ramchurn, la mère de l'ancien petit ami d'Aurore, est également présente dans le box des accusés. Les deux femmes ont plaidé non coupable.

Lors de la deuxième journée d’audience, Giantee Ramchurn a fait un malaise et a été transportée à l’hôpital. Le procès a été suspendu et ne pourra reprendre que si elle est de nouveau en état d’y assister.

L’avocat d’Aurore, Me Gavin Glover, a demandé à prolonger si nécessaire le procès la semaine prochaine. Mais il ne souhaite pas son renvoi, car cela fait déjà 3 ans que la Française attend d’être jugée.

à lire également
Palais de justice de Lyon © Tim Douet
L’homme soupçonné d’avoir provoqué feux de poubelles et de voitures le 24 mars au soir n’avait pas été entendue, les policiers redoutant qu’il ne soit atteint du coronavirus. Testé négatif, il doit être présenté au parquet ce 28 mars.
Faire défiler vers le haut