Aurore Gros-Coissy
©NICHOLAS LARCHE / AFP

Subutex : la justice casse la condamnation d’Aurore Gros-Coissy

La Cour suprême de Maurice a cassé ce mercredi la condamnation de la Française Aurore Gros-Coissy à 20 ans de prison pour trafic de Subutex.

Condamnée en janvier dernier à 20 ans de prison ferme pour trafic de Subutex, Aurore Gros-Coissy va être libérée. La Cour suprême de Maurice vient en effet de casser la décision de janvier, a rapporté l'AFP. La jeune femme originaire de Saint-Romain-de-Popey (Rhône), aujourd'hui âgée de 27 ans, avait contesté sa condamnation en janvier dès que celle-ci était tombée.

Elle avait été interpellée en août 2011 à l’île Maurice, après la découverte dans ses valises de 1 680 comprimés de Subutex, un substitut à l’héroïne prescrit en France mais considéré comme une drogue dure sur l'île Maurice. Aurore Gros-Coissy a toujours clamé son innocence, affirmant que les comprimés de Subutex avaient été placés dans ses bagages par son ex-petit ami mauricien.

Un stratagème qui était évident pour Farid Dekhli, porte-parole de l'association Victime Subutex France, qui avait déclaré sur Europe 1 : "Son bagage a été farci par du Subutex. À Maurice, elle a été immédiatement arrêtée, ce qui nous laisse penser qu'elle a été dénoncée par les trafiquants pour faire passer des quantités plus importantes à côté."

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut