palais de justices_0114

Perpétuité incompressible pour le meurtrier d’Océane

Nicolas Blondiau, le meurtrier de la petite Océane, 8 ans, a été condamné ce vendredi par la cour d’assises d’appel du Vaucluse à la réclusion criminelle à perpétuité incompressible, la peine maximale en France.

Nicolas Blondiau, 28 ans, a été condamné en appel ce vendredi, par la cour d'assises du Vaucluse, à la réclusion criminelle à perpétuité incompressible, pour le meurtre et le viol d'Océane, une fillette de 8 ans, en 2011, dans le Gard.

C'est le troisième homme à écoper de la peine maximale en France, après Michel Fourniret et Pierre Bodein. La cour d'assises d'appel a donc confirmé le jugement de première instance, prononcé en décembre 2013. Elle a suivi les réquisitions de l'avocat général, qui réclamait la perpétuité, mais ce dernier a laissé la cour se prononcer sur l'incompressibilité de la peine.

d'heure en heure
d'heure en heure


derniers commentaires
Faire défiler vers le haut