Tsapiky, un turbo-blues malgache à Lyon

Heureux les spectateurs d’un concert de Damily qui, le temps s’arrêtant, s’immergent dans la joie et la frénésie du tsapiky.

Heureux les spectateurs d’un concert de Damily qui, le temps s’arrêtant, s’immergent dans la joie et la frénésie du tsapiky. Musique du sud de Madagascar, le tsapiky arbore des tempi ultra rapides invitant conjointement à la danse et à la transe sur lesquels les voix belles et rugueuses paraissent conduire ce bolide supersonique qui jamais ne ralentit et ne possède pas de freins… Au beau milieu de ce raid infernal, la guitare virtuose et syncopée de Damily (leader et tête pensante de la formation) se place tel un oisillon sur une ligne à haute tension, volubile et aérienne mais à la fois fière et intrépide. Un blues malgache dopé aux amphétamines et pourtant tellement chaloupé…

Damily – Vendredi 4 octobre à 20 h à l’amphithéâtre de l’opéra de Lyon – www.opera-lyon.com

à lire également
Le nombre de cas positifs de coronavirus ne cesse d'augmenter à Lyon et dans la région. Dans les hôpitaux, ce vendredi soir, la hausse du nombre de patients se poursuit. Mais, pour l'instant, elle n'est pas exponentielle comme lors de la 1ère vague.
Faire défiler vers le haut