La Nonna Visuel
© Natalie Royer

Théâtre : Une farce argentine à Vénissieux

Avec La Nonna, Natalie Royer nous replonge dans les années 1970, une décennie noire, mais sur le mode farcesque.

Comédienne talentueuse (croisée chez Gwenaël Morin), Natalie Royer a pris son indépendance. On la retrouve à Vénissieux où elle signe la mise en scène d’un texte majeur de Roberto Cossa, La Nonna. L’auteur argentin y décrit une grand-mère centenaire qui dévore littéralement une famille d’émigrés italiens.

L’histoire se passe en Argentine dans les années 1970, une époque bien connue de Cossa (il est né en 1934) où la farce était le seul moyen de faire passer des messages face à la dictature de Pinochet.

La Nonna – Vendredi 4 novembre à 20h, au théâtre de Vénissieux.
> Rencontre avec l’équipe en bord de scène après la représentation.
Ce spectacle sera aussi joué le 8 novembre à La Mouche, à Saint-Genis-Laval.
à lire également
Inflammation du verbe vivre, de Wajdi Mouawad (photo de répétition) © Pascal Gely
Habitué de la scène du TNP, Wajdi Mouawad revient à Villeurbanne avec une nouvelle pièce, dont il signe l’écriture, l’interprétation et la mise en scène, Inflammation du verbe vivre.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut