Rebibbia - Mise en scène Louise Vignaud (c) Rémi Blaquez (photo de répétition)
Rebibbia – Mise en scène Louise Vignaud (c) Rémi Blaquez (photo de répétition)

Théâtre : Rebibbia, la prison pour être libre !

Louise Vignaud, la jeune directrice du théâtre des Clochards Célestes, présente ce mois-ci au TNP son adaptation pour les planches du roman de Goliarda Sapienza L’Université de Rebibbia. Avec notamment l’excellente Magali Bonat.

Rebibbia, c’est une adaptation théâtrale, libre, du livre de Goliarda Sapienza L’Université de Rebibbia. C’est la première fois que je travaille sur une adaptation, signée par Alison Cosson ; c’est vertigineux et passionnant. L’histoire est celle d’une femme, libre et généreuse, qui fait de son séjour en prison, celle de Rebibbia à Rome, une véritable école de vie et de liberté. De plus, elle donne la parole à des femmes, ses compagnes d’infortune, que, d’habitude, l’on n’entend jamais.” Ainsi Louise Vignaud évoque-t-elle le spectacle qu’elle présente ce mois-ci au TNP. On attend ce moment avec impatience tant ses précédentes mises en scène nous avaient enthousiasmé, notamment Le Misanthrope et Le Quai de Ouistreham (joué à guichet fermé la saison dernière). Et l’on retrouve avec bonheur dans la distribution de Rebibbia l’excellente Magali Bonat, qui avait incarné magistralement l’adaptation théâtrale du livre de Florence Aubenas.

Si vous ne connaissez pas encore le travail de Louise Vignaud, dont le bilan de la première année à la tête du théâtre des Clochards-Célestes est plus qu’encourageant (fréquentation en hausse, plus de visibilité pour de jeunes compagnies associées à la direction du lieu), vous pourrez vous rattraper au printemps au théâtre de Villefranche, où sera redonné son Misanthrope. “Je ne lâche rien !” dit la jeune metteure en scène à la brillante trajectoire. On ne la lâche pas non plus.

Goliarda Sapienza / Rebibbia – Du 14 au 30 novembre (relâche les lundis) au TNP


Beaucoup de rencontres sont prévues autour de cette pièce, au théâtre et en ville, notamment :
–> Disputatio : une discussion animée par des psychanalystes à l’issue de la représentation le 15 novembre au TNP
–> Portrait et lectures : pour en savoir plus sur la romancière Goliarda Sapienza, avec Louise Vignaud et Alison Cosson, le 21 novembre à 19h à la librairie Passages
–> Bord de scène : rencontre avec l’équipe après le spectacle le 22 novembre au TNP
–> Table ronde : “Prison, quelle liberté possible ?” le 26 novembre à 18h30 à Lyon 3 (site Manufacture des Tabacs, amphi M)
Rebibbia – Mise en scène Louise Vignaud © Michel Cavalca
Rebibbia – Mise en scène Louise Vignaud © Michel Cavalca

[Article extrait du cahier Culture de Lyon Capitale n°782 – Novembre 2018]

à lire également
L’Opéra de quat’sous, de Bertold Brecht et Kurt Weill – Mise en scène Jean Lacornerie © Frédéric Iovino
Si vous n’allez pas voir les “Bestie di scena” d’Emma Dante aux Célestins, voici six autres raisons de courir au théâtre. Le week-end n’y suffira sans doute pas…

Laisser un commentaire

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut