Siméo l'homme orchestre

Sa poésie bavarde se pose avec charme et poésie sur des parties instrumentales qu'il compose en direct, sound system acoustique qu'il sample au fur et à mesure. Du groupe reggae Marcus 66 avec lequel il a commencé, il a conservé des gazouillis ragga et des rythmiques funky. Un style qui évoque Tryo, une voix Mathieu Chedid, une créativité Nosfell. Quant aux textes de ce drôle de bonhomme, de vrais délices pleins de malices dont s'échappe ce genre d'éclairs : "'il vaut mieux perdre quelqu'un de riche que quelqu'un de cher''.

Le 22/03 au Ninkasi Kao (Lyon 7 ème), réservations : 04 72 76 89 00.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut