Lyon BD

Que faire à Lyon le week-end du 9 au 11 juin ?

Pas de pluie ce week-end, mais un soleil qui incite à s’installer pour bronzer au parc de la Tête-d’Or. Et si vous craignez les coups de soleil, Lyon Capitale vous propose cinq lieux où flâner à l’ombre samedi et dimanche. Bande dessinée, ciné, concert, il y en aura pour tout le monde !

Feuilleter, lire, dévorer au Lyon BD Festival

Juanjo Guarnido, des spectacles, des performances, des master classes et bien sûr des rencontres avec les dessinateurs : il y a beaucoup trop de raisons d’aller au festival Lyon BD pour que nous vous les résumions en si peu de lignes. Néophytes, amateurs ou spécialistes, n’hésitez donc pas à vous rendre place des Terreaux pour ne rien manquer !

Samedi et dimanche – Place des Terreaux, à l’hôtel de ville, au musée des Beaux-Arts et dans beaucoup d’autres lieux.
5 € la journée, 8 € les 2 jours, gratuit pour les -12 ans.

Découvrir The Artist sous un nouveau jour

L’Auditorium de Lyon présente pour la dernière fois ce samedi le désormais film culte de Michel Hazanavicius The Artist. Une simple projection ? Non, car l’Orchestre national de Lyon lui-même se chargera de faire vibrer vos tympans pendant 1h40 sur la bande originale de Ludovic Bource. Quel argument vous faudrait-il de plus pour aller revoir Jean Dujardin et Bérénice Béjo en noir et blanc ?

Samedi à 18h – à l’Auditorium de Lyon.
De 16 à 48 € la place. Plus d'infos ici.

Se faire une pétanque et un concert au parc

Dix-huit étudiants organisent ce dimanche Festival’yon un événement à base de vivre-ensemble et de molkky. Au programme : pétanque, street art, rencontres, et surtout un live musical à partir de 15h avec The Secret Basement, Midnight Sofa et Rilès notamment.

Dimanche de 15h à 22h – au parc Sergent-Blandan. GRATUIT. Plus d'infos ici.

Saluer le chef Kazushi Ono à l’opéra

Afin de célébrer Kazushi Ono, dont cette saison était la dernière en tant que directeur musical, l’Opéra de Lyon nous invite à un concert hommage où le chef pourra laisser libre court à ses envies à travers un pot pourri réunissant certainement des coups de cœur. L’occasion d’un programme inhabituel composé d’extraits ou d’œuvres courtes, de préludes ou d’airs isolés signés Wagner, Borodine, Dutilleux, Puccini, Mozart ou Debussy. Ciao Maestro ! (Texte : Guillaume Médioni)

Dimanche à 16h – à l’opéra de Lyon. Plus d'infos ici.

Se régaler aux Petites Guinguettes

Aux Bons Sauvages et La Vigne sous la Plume renouvellent la série préestivale des “Dimanches à La Mul” avec une programmation décalée et une carte spécifique “guinguette sauvage” en 5 dimanches du 11 juin au 9 juillet. Sur les bords de Saône, une adresse historique des guinguettes lyonnaises à la terrasse baignée de soleil vous propose de vous détendre “à la campagne” ou tout simplement vous remettre en rentrant du bureau de vote.

Dimanche de 12h à 17h – à La Mulatière. Détails ici.
à lire également
Histoire du soldat ciné-concert Auditorium
Ludwig van Beethoven, le célèbre compositeur allemand, sera à l’honneur lors la saison 2019-2020 de l’auditorium-Orchestre National de Lyon. Le programme a été dévoilé ce mardi.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut