poissons surgelés

Poisson : pourquoi fait-on des blagues le 1er avril ?

Origines - Chaque année, c'est la même rengaine, on échappe peut-être aux poissons dans le dos, mais certains canulars publiés semblent si réels qu'on aurait envie d'y croire. Pourquoi fait-on des blagues le 1er avril ?

Ce n'est pas une blague, les origines du poisson d'avril en France restent un mystère et prêtent encore au débat. Pour certains, le premier "1er avril" serait la conséquence de l'édit de Roussillon du 9 août 1564. Avant ce dernier, la date du début d'année dépendait des paroisses. Les autorités choisissaient une date chrétienne entre le 25 décembre, le 25 mars ou bien encore Pâques. A cette occasion, on s'offrait des cadeaux et étrennes. Cependant, ce décalage posait parfois problème pour les actes légaux. L'édit de Roussillon, signé par le jeune Charles de IX dans la ville du même nom en Isère, non loin de Lyon, impose le début de l'année au 1er janvier dans tout le royaume de France. Il confirme ainsi l'édit de Saint-Germain de 1562. Après plusieurs mois de confusion, la réforme est adoptée vers 1567. Reste la question des cadeaux. Dans certaines paroisses, on aurait continué de garder l'ancienne date du début d'année pour les présents et non le 1er janvier. Progressivement, le 1er avril serait alors devenu le jour où l'on se fait des "faux cadeaux", c'est-à-dire blagues et canulars.

La figure du poisson se serait imposée d'elle-même pour des raisons religieuses. Le 1er avril a parfois lieu en plein Carême, avant Pâques. Durant cette période de jeûne, la viande étant proscrite, c'était le poisson qui la remplaçait. Durant cette période, les fidèles auraient alors offert des "faux poissons" comme plaisanteries. Néanmoins, en l'absence de sources sérieuses, impossible d'être réellement sûrs des origines du "poisson d'avril". Les petits plaisantins pourront donc toujours en inventer de nouvelles chaque année.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut