Oedipe 2007 avec Roger Planchon

Roger Planchon est un dinosaure. Inventeur, agitateur, créateur talentueux, il fut un pionnier de la décentralisation culturelle en s'installant à Villeurbanne. Comme tant d'autres, le révolutionnaire s' est embourbé dans le temps qui use et corrompt les idéaux. Sa dernière œuvre, Œdipe 2007, un thriller trash antique, est celle, surannée peut-être, d'un vieil homme las. Il annonce : "Dans un siècle déjanté, il faut s'accrocher pour survivre : le théâtre grec antique est un contrepoison appréciable." Le prétexte de son "divertissement" aspire à l'audimat mal dégurgité : "Un grand homme d'affaires, accompagné de sa fille Titi-la-poisse, poursuivi par Interpol et les paparazzi, erre et parvient ainsi aux sources de la Loire, au pied du mont Gerbier-de-Jonc, en Ardèche, qui est le lieu de naissance de mon père et de ma mère et où, en sabots, longtemps j'ai gardé les vaches." Planchon conclut son intention artistique en se demandant à propos de son protagoniste : "Est-ce un romantique attardé ou un réactionnaire qui a raté le dernier train ?" Bonne question.

Œdipe 2007, un thriller trash antique de Roger Planchon. Du 6 au 18 novembre au Studio 24, 24 rue Emile Decorps, Villeurbanne. 04 78 30 85 65.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut