Nuits Sonores : La gratuité fait toujours recette

Le jeudi c'est gratuit. Depuis quelques années le festival de musiques électroniques et indépendantes Nuits Sonores propose une déambulation électronique dans toute la ville. Pour cette 8ème édition, 14 étapes étaient proposées un peu partout en ville. Ces soirées concoctées par les acteurs des musiques actuelles attirent toujours une foule considérable.

Rançon de la gloire les différents lieux affichent complets. Les jauges explosent et les files d'attentes s'allongent. On se presse pour écouter des têtes d'affiche comme Carl Craig qui jouait à l'Ambassade ou de jeunes artistes de la scène locale. C'est aussi l'occasion d'investir des sites atypiques comme l'Auditorium ou le jardin du Palais de la Bourse.

Avec les Circuits Électronique, les Extras ! et les Apéros Sonores, ce jeudi, on a pu écouter du son gratuitement de 14h à 6h du matin. De quoi garder quelques euros en poche pour aller au bout des festivités qui devrait prendre fin ce dimanche avec les Siestes Sonores au Parc de Gerland et le concert spécial de The Residents au Théâtre des Célestins.

à lire également
Dans la nuit de mercredi à jeudi, Lyon a perdu l'un de ses plus anciens bouquiniste et puits de culture musicale. Emporté à 64 ans, Serge Boissat n'a jamais cessé de diffuser sa passion pour le rock au sens large et pour la bande dessinée. Son ami et fondateur de la radio libre "Radio Bellevue" en 1981, le réalisateur Jean-Claude Chuzeville, lui rend hommage.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut