Dessay

Nathalie Dessay chante Michel Legrand

Dans le cadre du printemps de Pérouges, la soprano d'origine lyonnaise s’attaque au répertoire de Michel Legrand, compositeur/arrangeur, prolifique au delà du scandaleux avec à son actif plus d’une centaine de musiques de films entrées pour la plupart dans l’Histoire.

De Godard aux Demoiselles de Rochefort de Jacques Demy ou aux Parapluies de Cherbourg, Legrand prouve qu’il sait faire chanter les femmes dans un registre léger et des moins pathétiques… Un corpus qui paraît taillé pour notre soprano “coloratura”

Car Nathalie Dessay se distingue très tôt par une tessiture lui permettant d’atteindre avec une facilité déconcertante les notes les plus hautes du répertoire vocal se voyant ainsi confier des rôles périlleux tels qu’Olympia dans les Contes d’Hoffman ou la Reine de la Nuit dans la Flûte Enchantée. N’en demeurant pas moins une interprète inspirée dotée d’un don indéniable pour la comédie, Dessay touche à tout, excellant du baroque à l’opérette en passant par le bel canto.

Avec le répertoire de Michel Legrand, La cantatrice s’offre ainsi une visibilité populaire, s’ouvrant les portes de l’Amphithéâtre de la Cité Internationale pour un récital fédérateur et consensuel. Mais qui ira s’en plaindre ?

Nathalie Dessay chante Michel Legrand. Mardi 18 décembre à 20h à l’Amphithéâtre de la Cité Internationale.

à lire également
Dans la nuit de mercredi à jeudi, Lyon a perdu l'un de ses plus anciens bouquiniste et puits de culture musicale. Emporté à 64 ans, Serge Boissat n'a jamais cessé de diffuser sa passion pour le rock au sens large et pour la bande dessinée. Son ami et fondateur de la radio libre "Radio Bellevue" en 1981, le réalisateur Jean-Claude Chuzeville, lui rend hommage.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut