Mozart, Welcome in America

“Pour moi la trilogie Mozart-Da Ponte est vraiment un incontournable du théâtre lyrique”, a déclaré Serge Dorny le directeur de l’Opéra de Lyon et c’est pour ça qu’il a confié celle-ci à Adrian Noble en 2005. C’est donc une trilogie américaine qui s’achève avec Don Giovanni. Après Cosi fan tutte et les Noces de Figaro, le metteur en scène emmène aussi son Don Juan outre-Atlantique. Mozart en collaboration avec le librettiste Da Ponte signe ici une œuvre complexe et délicieusement sensuelle, pleine d’intelligence, et qui d’après Adrian Noble trouve particulièrement bien sa place dans le quartier italien de New-York. Alors poudre aux yeux ou réel intérêt pour l’opéra ? À voir, d’autant plus que le grand Christopher Moulds sera à la baguette…

Don Giovanni de Mozart. Du 10 au 25 octobre, à l’Opéra de Lyon, Lyon 1er.

Faire défiler vers le haut