Soirée d’ouverture Lyon BD 2019 © Tim Douet
Article payant

Mathieu Diez : “Que 2020 soit une fête de la BD toute l’année”

Mathieu Diez, directeur du festival Lyon BD, entend bien que Lyon réponde pleinement à l’appel du ministère de la Culture de faire de 2020, “l’année de la BD”, événement qui doit venir consacrer la reconnaissance institutionnelle d’un 9e art en plein essor. Ainsi que le changement de dimension d’un festival qui ouvrira l’année suivante un site pérenne dédié à la BD dans les pentes de la Croix-Rousse.

 
Mathieu Diez © Tim Douet
Lyon Capitale : Comment participerez-vous à l’année de la BD ?Mathieu Diez : D’abord, nous ne pouvons que nous féliciter de cette initiative qui rejoint les combats que Lyon BD mène depuis dix ans pour le décloisonnement de la BD. Cela doit permettre de l’ouvrir à un plus large public et d’enfoncer le clou de sa reconnaissance dans les milieux artistiques et éducatifs qui a déjà bien avancé ces dernières années. La proposition avait été faite par Pierre Lungheretti dans un rapport qui fait le constat que la BD est aujourd’hui le secteur le plus porteur de l’édition en France, mais qu’elle continue de souffrir d’un manque de reconnaissance institutionnelle. Cette année de la BD sera portée par la Cité de la BD d’Angoulême et le Centre national du livre, qui a décidé de s’appuyer sur une dizaine de festivals comme Lyon, Bastia, Amiens, Aix, Bordeaux… Nous mènerons des actions pas seulement pendant le week-end du festival, mais toute l’année, à l’image de ce que nous faisons déjà. C’est d’ailleurs une idée que je leur avais suggérée et cela va nous permettre de mener des actions plus ambitieuses. On travaille par ailleurs avec la Sofia, l’organisme de répartition des droits d’auteurs, pour programmer un événement majeur sur Paris. Ils ont beaucoup aimé l’inauguration du festival Lyon BD cette année, avec des concerts dessinés au Transbordeur. L’idée serait d’organiser une grande fête avec le même esprit dans un lieu emblématique de la culture émergente à Paris. Ce sera le moment funky de l’année de la BD, la date est encore à définir.

Il vous reste 76 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut