Projet L’ÎLE Ô

Lyon : un théâtre flottant sur le Rhône début 2022

Le projet L’ÎLE Ô va voir le jour dans le 7e arrondissement début 2022. Au programme, théâtre, espaces de réception et de restauration et terrasse panoramiquent sur le Rhône.

Imaginée et étudiée depuis plusieurs mois par l’équipe du Patadôme Théâtre, Jean-Philippe Amy et David Lahille, le projet L’ÎLE Ô va bien voir le jour après avoir été  sélectionné dans le cadre d’un appel à projets associant les collectivités et services de l’État. Un emplacement lui a été attribué sur le Rhône, dans le 7e arrondissement à la jonction du Pont Gallieni et de l'Avenue Leclerc.

Au sein de six volumes sur un socle coque, sur 3 niveaux  s'installeront un théâtre de 220 places, une salle avec gradins de 75 places, des espaces de réception et de restauration et une terrasse panoramique abritée. La surface totale prévisionnelle est de 1200m2. 

Koen Olthuis – Waterstudio.NL, architecte néerlandais, conseiller spécial en construction flottante auprès de l’UNESCO, a été choisi pour la conception et la réalisation du projet. Les travaux débuteront durant l'été 2021 et l'ouverture au public est prévue pour début 2022. 

8 commentaires
  1. JANUS - jeu 24 Déc 20 à 16 h 26

    NPG a du sortir le chéquier !

  2. Jol - ven 25 Déc 20 à 18 h 23

    quelque soit le lieu
    j'espere que ce ne sera pas des spectacles qui degoutent du theatre par des mises en scenes hors sol comme on en a un peu trop depuis qq années

  3. noisette - sam 26 Déc 20 à 8 h 23

    Moche. Degradation du site.

  4. Abolition_de_la_monnaie - sam 26 Déc 20 à 10 h 33

    Design qui change du plan-plan lyonnais habituel dans le BTP,
    en espérant que le design n'empêche pas le côté pratique. 🙂
    Si les mises en scène interpellent et déstabilisent, c'est qu'il manque une "éducation" au théâtre.
    Reste le principal problème : le théâtre lyonnais ne manque pas de salles, mais de soutien du public lyonnais, autrement dit, de spectateurs.
    Là encore, appuyer sur une bouton de télécommande ou de manette de jeux vidéos est plus "facile" que de se déplacer, prendre le risque de ne pas aimer alors que ça vous coutera de l'argent...
    🙂

  5. Jol - sam 26 Déc 20 à 18 h 47

    à Abolition de la monnaie:
    les mises en scenes ne destabilisent pas ni n'interpellent
    elles peuvent degouter du theatre
    education au theatre peut etre ?
    le souci du spectateur fera revenir les gens dans les salles plus que l'entresoidesolé pour vous mais les telecommandes et manettes ne sont pas le quotifdien de tous
    evitez les généralisations...si possible ?

    1. Abolition_de_la_monnaie - dim 27 Déc 20 à 11 h 16

      @Jol.
      Si je comprends bien, dans un commentaire vous écrivez :
      "..............des spectacles qui degoutent du theatre par des mises en scenes hors sol.................."
      et ensuite vous écrivez :
      "....................les mises en scenes ne destabilisent pas ni n'interpellent elles peuvent degouter du theatre...................."

      Alors, les mises en scènes... elles ne déstabilisent pas mais elles dégoûtent ?
      C'est quoi que vous mettez derrière "dégouter du théâtre" ? En général, quand ça dégoûte, c'est qu'il n'y a pas "le goût qu'il faut", c'est à dire qu'on ne comprend pas les pourquoi et les comments, bref, qu'on est déstabilisé, et que ça ne nous interpelle pas. La seule réaction générée est "le rejet".

      Non ?
      Et si on ne "comprend pas", le mieux est d'expliquer les choix, c'est à dire "donner un enseignement qui permet de comprendre ces choix", bref de créer une interface constructive.
      Non ?

      "..................le souci du spectateur fera revenir les gens dans les salles ..................."

      qu'est-ce que vous appelez "le souci du spectateur" ? Prendre soin de lui, autrement dit, flatter son ego, brosser dans le sens du poil ? (ne pas interpeller, ne pas surprendre, en un mot : ne pas être créatif ?) Si c'est du Disney que vous voulez, ce n'est peut-être pas le théâtre qui répondra le mieux à vos désirs.
      Si une pièce de Molière est toujours jouée de la même manière... quid du dialogue avec un monde de plus en plus décalé ?

      "...................les telecommandes et manettes ne sont pas le quotifdien de tous
      evitez les généralisations...si possible ?..................."

      Ai-je écrit cela ? Non. J'ai dit que le théâtre était forcément plus cher et demande plus d'énergie personnelle que d'appuyer sur une télécommande de télé ou de cliquer sur une manette de jeux vidéos. (dans son canap évidemment 😀 )
      Dans le temps, l'accès au théâtre était plus facile pour les écoles.
      Maintenant, avec les classes surchargées et ingérables, les coûts de transports, la paperasse, les assurances, le poids sur les profs, et bien il n'y a quasi plus aucune éducation au théâtre.
      C'est pourtant un excellent moyen d'explorer la nature humaine, la sienne, celle des autres, un moyen d'exprimer plein de choses que trop de timides gardent pour elles/eux, etc. Et ce n'est pas pour rien que quasiment toutes les religions n'aiment pas ce domaine.

  6. Michel Raffin - mer 13 Jan 21 à 11 h 29

    Alors que le théâtre est en très grande souffrance, on va en ouvrir un nouveau. Ne faudrait-il pas commencer à sauver ce qui peut l'être ? Des théâtres sur des péniches ce n'est pas nouveau, ce qui est nouveau ici c'est le design.

  7. Limas69 - mer 13 Jan 21 à 12 h 09

    Je propose qu'il soit amarré tout près du musée des confluences, ça sera bien assorti, non ?

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut