Lyon : la ville célèbre les 73 ans de sa libération

La ville de Lyon célèbre ce dimanche le 73eme anniversaire de sa libération, le 3 septembre 1944.

Il y a 73 ans, le Général Diego Brosset, commandant de la première division de la France Libre entrait dans la ville. Lyon était alors libéré de l'emprise allemande. Dans la nuit du 2 au 3 septembre 1944, l'armée allemande fait sauter les ponts de Saône et évacue la presqu'île. Les ponts Saint Vincent et de l'Homme de la Roche sont épargnés. A l'aube, les troupes françaises occupent la presqu'île. Vers midi, une fusillade d'origine indéterminée met le feu au grand dôme de l'Hôtel-Dieu qui est détruit. Par la suite, un arrêté du commissaire régional de la République suspend la délégation spéciale et désigne un Conseil Municipal provisoire.

Un défilé de véhicules d'époque

Pour commémorer cette date historique, une cérémonie a eu lieu place Bellecour avec un dépôt de gerbes en présence de Gérard Collomb, le ministre de l'Intérieur et de Georges Képénékian, le nouveau maire de Lyon. Un cortège à pied avec un défilé de véhicules d'époque a ensuite pris la direction de l'hôtel de ville par la rue Edouard Herriot. L'arrivée à l'hôtel de ville sera suivi d'une allocution et d'un dépôt de gerbes. La cérémonie se terminera par le Chant des Partisans suivant de témoignages de lauréats du Concours national de la résistance et de la déportation 2017.

à lire également
Façade du QG de Gérard Collomb à Lyon après le passage de Greenpeace
Ce mercredi matin, la façade du QG de campagne de Gérard Collomb à Lyon a été redécorée par Greenpeace. L'OGN lui demande de s'engager dans la lutte contre la pollution et d'abandonner le projet "écocide" et "climaticide" de l'Anneau des sciences. 
Faire défiler vers le haut