La voiture de la bande à Bonnot vue par Benjamin Flao au Musée de l’Automobile. © Benjamin Roure

Lyon BD met les gaz au Musée de l'Automobile

Le festival Lyon BD a lancé sa saison cette semaine avec une exposition originale de Benjamin Flao au Musée de l'Automobile Henri-Malartre de Rochetaillée-sur-Saône.

Hommage de Benjamin Flao à Edith Piaf et à sa Packard, au Musée de l'Automobile. © Benjamin Roure

Trois semaines avant son week-end de festival "in" (les 9 et 10 juin), Lyon BD a inauguré une première exposition d'importance dans un lieu inattendu : le Musée de l'Automobile Henri-Malartre. À Rochetaillée-sur-Saône, à une grosse vingtaine de minutes en voiture du centre-ville de Lyon (des bus TCL y vont aussi), est conservée une impressionnante collection de voitures anciennes. Des premiers véhicules, sortes de calèches améliorées et dotées d'un moteur, aux bolides rares des années 1970-80, en passant par des voitures historiques telles la limousine de parade d'Adolf Hitler ou le Renault Espace immaculé qui a servi au pape Jean-Paul II lors de sa visite à Lyon. Pas un endroit où l'on attendait de la bande dessinée.

Mais Lyon BD a eu la bonne idée d'y emmener Benjamin Flao, prodigieux dessinateur passé un temps par l'école lyonnaise Emile-Cohl, et qui a co-signé le récent Essence avec Fred Bernard, un album qui rend un bel hommage aux pilotes automobiles et aux grosses cylindrées.

Au sein du musée, on peut ainsi admirer des reproductions très grand format des croquis de planches de Benjamin Flao pour Essence, accrochées au dessus des voitures. Mais aussi des créations originales de l'auteur à partir des autos de la collection : celle de la bande à Bonnot, celle d'Edith Piaf (une Packard Carribean, ci-dessus) ou un prototype à la ligne ronde et futuriste.

Planche originale de "Essence" par Benjamin Flao (éditions Futuropolis). © Benjamin Roure

De plus, un espace d'exposition a été monté dans le musée, où des planches et dessins originaux de Benjamin Flao pour Essence ou ses précédents livres (Kililana Song, Va'a...) ont été accrochés. L'occasion d'admirer sa ligne racée et rageuse, et de l'apprécier au regard des voitures dont il s'est inspiré, qui s'incluent parfaitement dans le parcours de l'expo.

Une exposition à voir jusqu'au 30 septembre 2018.

à lire également
Etat des lieux (détail) © Jibé
BD – Docteur Jibé a installé son cabinet en juin dernier place des Terreaux, pour ausculter le milieu de la BD. Pouls des libraires, température des éditeurs, réflexes vitaux des auteurs, avec au passage un scanner détaillé de la chaîne économique de la BD papier.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut