Chiens de Navarre Armoires normandes
© Philippe Lebruman

Les Chiens de Navarre ouvrent leurs Armoires aux Subsistances

Retour à Lyon de l’une des compagnies actuelles les plus passionnantes, qui nous avait emballés avec Quand je pense que l’on va vieillir ensemble.

C’est certainement l’une des compagnies théâtrales les plus passionnantes et déjantées actuellement. Habitués des Subsistances, les Chiens de Navarre nous avaient emballés avec Quand je pense que l’on va vieillir ensemble, puis Les danseurs ont apprécié la qualité du parquet, une version humoristique dynamitant l’histoire de l’art chorégraphique de ces dernières décennies. Ils ont trouvé un nouvel os à ronger : l’analyse de nos rapports intimes et amoureux.

Sociologie spectaculaire

Les Chiens de Navarre aiment la sociologie spectaculaire, transposer sur scène nos comportements les plus emblématiques avec une méchanceté, un humour et une énergie explosifs. Les Armoires normandes s’annonce donc comme un moment de théâtre jubilatoire.

Au programme des “Livraisons d’été” proposées cette semaine aux Subsistances, on note aussi la présence de David Bobée avec Paris, un spectacle adapté du roman de Frédéric Ciriez Mélo. Un autre habitué des Subs et un metteur en scène dont on apprécie la force visuelle des spectacles.

David Bobée – Paris. Du 9 au 13 juin, à 19h30.
Les Chiens de Navarre – Les Armoires normandes. Du 10 au 13 juin, à 21h30.
Dans le cadre des “Livraisons d’été” aux Subsistances, Lyon 1er.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut