Les Bâroudeurs à l'Abreuvoir

Un poubelle en plastique ordinaire, avec un manche à balai ordinaire, et une corde à linge ordinaire, le tout se transforme après quelques aménagements savants et quelques bières, en une sorte de contrebasse de fortune. Et d'infortune, ça dépend. Lui, c'est Bruno, il ne savait jouer d'aucun instrument. Il démarre avec une seule corde. Sa rencontre avec les deux autres, Guillaume et Rémi, s'est faite autour d'un feu de camp dans des circonstances liquides. Les deux autres qui jouent de a guitare (une chacun). Comme ils étaient trois, ils ont formé un trio : les Bâroudeurs (avec un 'â', car ils sont de Nancy). Ont composé deux ou trois titres on ne sait pas comment. Et ils sont partis de Nancy à la découverte du vaste monde. Avec un pêche d'enfer, des chansons insolentes et des rythmes occillant entre le cardiotraining et la tachycardie, selon l'ambiance du moment ou ce qui reste de la veille. Ils sont sympas, drôles, ils répondent n'importe quoi aux interviews, mais ça fait partie du charme. Ils sont passés par Lyon et repasseront, c'est sur la route.

Pierre Gandonnière

Les bâroudeurs

à lire également
Grand stade Parc OL
Le Felyn Festival sera un événement dédié à la musique organisé au Parc OL, le vendredi 19 juin et samedi 20 juin. On connait désormais la liste complète des groupes et artistes. 
Faire défiler vers le haut