Sacré printemps ! Cie Chatha
Sacré printemps ! Chorégraphie d’Aïcha M’Barek et Hafiz Dhaou © Julie Verlinden

Le printemps de la danse au Toboggan

“Le printemps a du mal à se faire une place parmi nous”, expliquent les deux artistes d’origine tunisienne Aïcha M’Barek et Hafiz Dhaou. Leur compagnie, Chatha, imagine ce soir et demain sur la scène du Toboggan “quelle image, quel visage” pourrait avoir ce Sacré printemps !

Inspiré d’une partition musicale qui voit la rencontre inédite entre les musiciens Éric Aldéa et Ivan Chiossone et la grande chanteuse Sonia M’Barek, le travail d’Aïcha M’Barek et Hafiz Dhaou consiste à faire en sorte que la danse prenne corps dans la musique, exprimant ce que vivent leurs compatriotes. Ballottés, manipulés, privés de liberté et de droits, ils seront rassemblés et unifiés par les sons et les rythmes d’un pays qui cherche à écrire sa Constitution.

“Le printemps a du mal à se faire une place parmi nous, clament Aïcha et Hafiz. Ce sont davantage les tornades, les averses et les pluies diluviennes qui nous emportent. Le printemps cherche encore son visage, son corps et ses nouveaux alliés. Quelle image, quel visage pourrait-il avoir ?”

Sacré printemps ! – Mercredi 5 et jeudi 6 novembre à 20h30, au Toboggan, Décines.
Pour aller plus loin : lire aussi l’entretien avec Aïcha M’Barek et Hafiz Dhaou dans Lyon Capitale-le mensuel 738 (novembre 2014), en vente en kiosques depuis le 28 octobre, et dans notre boutique en ligne.
à lire également
Pas d'image
Afin de soutenir le tourisme mis à mal dans son pays depuis l’attaque à Sousse, un Tunisien a eu l’idée de montrer des images d’attentats perpétrés à Paris, Londres ou Madrid, avec le message : “Cesseriez-vous d’aller visiter ces villes ?” La campagne est devenue virale sur les réseaux sociaux.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut