La damnation de Faust : Berlioz grandiose à se damner

Cette légende dramatique inspirée de Goethe nous entraîne en une chevauchée fantastique dans la chute aux enfers de Faust, ayant signé un pacte avec Méphistophélès. Le diable, la damnation et un héros tenté par le bonheur et le plaisir éternels... Des thèmes fascinants pour Berlioz adepte de la démesure qu'il appliqua notamment dans ses orchestrations inventives et amplifiées.

L'écriture de cette damnation en quatre parties s'est fondée sur les traductions de Goethe de Gérard de Nerval enrichies par Almire Gandonnière et Hector Berlioz pour le livret.

Le 27 et 29 juin la Damnation de Faust sera jouée par l'orchestre de l'opéra de Lyon sous la direction musicale d'Emmanuel Krivine. Nicolas Testé, Lionel Lhote, Vinson Cole et Katerina Karneus prêteront leur voix aux protagonistes de cette damnation. Emmanuel Krivine a acquis sa reconnaissance à travers de nombreux projets ambitieux et la singularité de sa démarche. Quant à Berlioz, il souhaitait produire "une symphonie descriptive de Faust... qui épouvante le monde musical". L'audace et la réussite seront donc certainement au rendez-vous pour rendre hommage à ce grand compositeur qu'était Berlioz, dont Liszt et Wagner avaient fait leur source d'inspiration et de fascination.

A. H

La Damnation de Faust
Opéra de Lyon. Le 27 et 29 juin, renseignements et réservations sur www.opera-lyon.com ou au 0826 305 325

à lire également
Ce dimanche, c'est le dernier jour des Journées du Patrimoine 2019 à Lyon. Vous pouvez encore profiter de nombreux lieux qui font la richesse de la capitale des Gaules. Cette année, à l'occasion des Journées du Patrimoine, Lyon célèbre notamment le 150e anniversaire de la naissance de Tony Garnier, un architecte et urbaniste lyonnais qui […]

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut