Jiri Kylian / No More Play – 2018 (photo de répétition) © Michel Cavalca
Jiri Kylian / No More Play – 2018 (photo de répétition) © Michel Cavalca

Kylián et Inger au ballet de l’Opéra

L’Opéra de Lyon nous propose cette semaine un programme inspiré de Giacometti (Jirí Kylián) et de Nina Simone (Johan Inger). Double promesse et double attente. [1re vendredi, jeudi annulé]

Jiri Kylian / No More Play 2018 (photo de répétition, 2) © Michel Cavalca
Jiri Kylian / No More Play 2018 (photo de répétition, 2) © Michel Cavalca

C’est avec le même plaisir que les Lyonnais retrouveront deux pièces de Jirí Kylián : No more play (Fini de jouer) et Petite mort. La première, qui entre au répertoire du ballet de l’Opéra, s’inspire d’une petite sculpture d’Alberto Giacometti, transformant la scène en un espace de jeu où les danseurs se meuvent sur la musique d’Anton Webern. La seconde, qu’il a créée pour le festival de Salzbourg l’année du bicentenaire de la mort de Mozart, symbolise le monde dont il dit que rien n’est sacré et où la brutalité et l’arbitraire sont banalisés.

Mais la pièce la plus attendue de ce programme est une création spéciale pour le ballet de l’Opéra de Lyon, Under a day, de Johan Inger, inspirée de l’œuvre musicale et de la vie de Nina Simone. Le chorégraphe s’attache à rendre palpable la sensibilité à fleur de peau de la chanteuse, tout comme la complexité de sa relation à l’amour. Sur la chanson Be my husband, interprétée trois fois par trois musiciens différents, la danse illustre les turpitudes de sa vie à l’intérieur d’une scénographie faite d’espace vide, de contrastes de lumières à la fois libératrices et sombres. On attend avec impatience de découvrir cette nouvelle création, Johan Inger ayant de très belles références, notamment des créations à travers le monde pour des ballets aussi prestigieux que le Ballet Cullberg, le Nederlands Dans Theater 1, la Compañía Nacional de Danza espagnole, l’Aterballetto en Italie ou les Ballets de Monte-Carlo.

Johan Inger / Jirí Kylián

Du 20 au 25 avril à 20h à l’opéra de Lyon

ATTENTION : en raison du mouvement de grève, la représentation du jeudi 19 n’aura pas lieu.

 

à lire également
D’à côté – Chorégraphie Christian Rizzo © Marc Coudrais
Avec “D’à côté”, Christian Rizzo propose un travail d’une grande intelligence qui mêle pédagogie, exigence de l’écriture et ouverture des imaginaires. Pour émerveiller les enfants et les adultes, et surprendre, encore, ses fans de longue date ! À la Maison de la danse cette semaine.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut