Itinéraire (encore) estival au musée Paul-Dini

Encore quelques jours pour s’évader dans les paysages, réels ou imaginaires, exposés par le musée de Villefranche cet été.

Le musée Paul-Dini prolonge son travail de valorisation des artistes rhônalpins avec cette exposition temporaire gravitant autour de la notion de territoire. Du reportage photographique déterminé par les 32 divisions de la rose des vents par Jacques Damez, aux cartes des vents et fronts froids et chauds de Jacqueline Salmon (photo ci-dessus), en passant par les mappemondes et boîtes de sardines délirantes et oniriques de Philippe Favier, l’exposition explore la question de la perception de l’espace et du paysage et de leur représentation, qu’elle soit imaginaire ou documentaire.

Grâce à un parcours dynamique entre les différents points de repère et points de vue artistiques, entre itinéraire réel dans le paysage et voyage depuis l’atelier, l’exposition emballe par la variété des médiums et des approches – même si certaines œuvres paraissent plus faibles –, et par l’humour, le décalage et la grande poésie qui s’en dégagent.

---

Un été contemporain – Point de repère. Jusqu’au 15 septembre, au musée Paul-Dini, 2 place Faubert, à Villefranche-sur-Saône.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut