LYON Capitale Du mercredi 5 au mardi 11 août 1998 • Page 4
Article payant

Il y a 20 ans : "Petites perles de culture"

Il y a 20 ans dans Lyon Capitale - Alors qu'à droite, les réactions fusaient pour s'opposer à la Biennale de la Danse, le night-club B-52 fermait ses portes. Le réseau TCL, lui, ouvrait les siennes à l'innovation et au progrès.

L'annonce de la Biennale de la Danse mettait en lumière de nombreuses réactions. Par l’intermédiaire d'Hervé Mariton et Pierre Vial, la droite extrême et l'extrême droite de la région s'opposaient à sa tenue. L'occasion, une fois encore, de susciter de nombreuses réactions comme celle de Guy Darmet, le directeur de la Biennale qui disait "c'est la France riche de sa diversité multicolore qui gagnera encore". Au même moment, le réseau TCL se projetait dans l'avenir alors que la night-club du B-52 n'appartenait plus qu'au passé.

Il vous reste 91 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

à lire également
À la fin du XIXe siècle, Londres est terrorisé par le spectre de Jack l’Éventreur. Dans le sud-est de la France, un homme tue et viole, lui aussi, en série. Cependant, contrairement à son homologue londonien, il sera identifié et arrêté par la police.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut