Lyon Capitale du mercredi 26 août au mardi 1er septembre 1998 page 8
Article payant

Il y a 20 ans : "Les quatre jours sur le banc des accusés"

Il y a 20 ans dans Lyon Capitale - Cela fait sept ans que les écoliers lyonnais vivent au rythme des quatre jours. Le bilan de la réforme est mitigé.

En août 1998, la semaine de quatre jours à l'école divise. Dans l'intérêt de l'enfant pour les partisans, la coupure est considérée comme trop abrupte et fatigante pour certains instituteurs. Dans la pratique, les dix à douze jours de retard résultant de la semaine de quatre jours sont récupérés par les enseignants, empiétant sur les mercredi ou les vacances.

Il vous reste 92 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

Nos BD
Faire défiler vers le haut