Lyon Capitale N°168 du 22 au 28 avril 1998 p12
Lyon Capitale N°168 du 22 au 28 avril 1998 p12
Article payant

Il y a 20 ans : Déshabiller les gendarmes pour rhabiller la police ?

Il y a 20 ans dans Lyon Capitale - En 1998 deux parlementaires remettent un rapport au Premier ministre au sujet du rééquilibrage des effectifs de police et de gendarmerie en fonction de la délinquance. Un projet qui vise à déshabiller l'un pour rhabiller l'autre selon les syndicats de l'époque.

Police partout, gendarmerie nul part ? C'est ce que craigne des syndicats en 1998 lorsque Roland Carrez, député de la Côte-d'Or et Jean-Jacques Hyest, sénateur de Seine-et-Marne, remettent un rapport au Premier ministre Lionel Jospin. Un rapport qui vise à remettre à plat le partage du territoire entre la police et la gendarmerie, un découpage qui n'a pas évolué depuis deux Siècles. Mais le projet ne vise pas tant à créer de nouveaux effectifs qu'à déshabiller Paul pour rhabiller Jacques.

Il vous reste 89 % de l'article à lire.
Article réservé à nos abonnés.

Connectez vous si vous êtes abonnés
OU
Abonnez-vous

à lire également
À la fin du xixe siècle, les affaires de banditisme et autres crimes crapuleux font régulièrement la une des journaux. Mais deux Lyonnais, Alexandre Lacassagne et Edmond Locard, vont refuser que leur pays soit gangrené par le crime. Ensemble, ils vont révolutionner les méthodes de la police.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut