Il va faire chaud à Fourvière

La programmation musicale de la prochaine édition des Nuits de Fourvière, révélée jeudi matin, fait mal aux yeux, aïe, tant elle brille.

En tête d’affiche alléchante, trompettons à Lyon, on reçoit Iggy Pop, version Stooges sur le papier, donc la meilleure. La scène française sera par ailleurs on ne peut mieux représentée par l’arrière et l’avant-garde, on relève dans les deux catégories une faune chantante évanescante représentée par Vanessa Paradis pour la seconde fois à Fourvière, Charlotte Gainsbourg pour la première fois quant à elle, mais aussi Emilie Simon, la jeune Izia fille et soeur de Jacques et Arthur Higelin, et la lyonnaise qui monte, Buridane. Politesse faite, place aux messieurs parmi lesquels on compte Alain Souchon, Jacques Dutronc, William Sheller au piano, Mathieu Chedid, Benjamin Biolay, Eiffel et son rock explosif...

Les habitués de Fourvière ne manqueront pas à l’appel : Keith Jarret mais aussi Philip Glass pour la septième fois sur la colline. Le festival a eu la bonne idée de monter une scène “Brooklyn”, consacrée aux jeunes talents de cette ville bouillonnante. Vampire Weekend ajoute un peu de clinquant new-yorkais à cette programmation musicale déjà bien chargée, dans laquelle se glissent aussi, pour nos coups de cœur, la chanteuse algéroise Biyouna et les petits jeunots de The xx.

On réserve un peu de place au théâtre, à la danse, et au cirque, et la création d'ouverture a été confiée cette année à Georges Lavaudant, qui proposera sa version de La Tempête de Shakespeare, et assurera ainsi un peu de billetterie. Tout comme l’autre création théâtre, menée cette fois par le jeune Emmanuel Meirieu, bien connu à Lyon, qui mettra en scène notamment Richard Berry et Maurice Bénichou dans De Beaux lendemains de Russel Banks. On peut ici aussi s’attendre à un sold out. Sans doute moins attendu mais beaucoup plus audacieux, le pianiste Carles Santos reviendra pour la seconde fois à Fourvière avec un de ses spectacles fétiches, consacré à Bach, La Pantera imperial, tout à fait superbe.

Les Nuits de Fourvière, du 4 juin au 31 juillet 2010. www.nuitsdefourviere.fr

à lire également
voeu des échevins
C'est sous les huées d'une poignée de militants d'associations pour le respect de la laïcité que le cardinal Barbarin est entré dans la basilique de Fourvière ce samedi 8 septembre.

Les commentaires sont fermés

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut