Ange Aoussou

Danse à Lyon : les Subs au rythme de l’Afrique

Salia Sanou est l’un des chorégraphes africains les plus engagés et les plus plébiscités actuellement sur les scènes internationales. Il sera présent aux Subsistances dans le cadre de l’événement Si loin si proche qui se met au rythme de La Termitière, le centre de développement chorégraphique qu’il dirige à Ouagadougou au Burkina Faso.

Dédié aux résidences de création, à la formation professionnelle, à la diffusion de spectacles et à l’organisation du festival Dialogues de corps, ce lieu pionnier en Afrique est aujourd’hui l’une des plateformes artistiques les plus dynamiques du continent.

Le chorégraphe réunit dans Les demoiselles d’Afrique six jeunes danseuses et chorégraphes originaires de Côte d’Ivoire, du Cameroun, du Burkina Faso, du Togo, du Bénin et du Mali qui proposent une pièce composée de solos et d’un travail collectif portant un regard sur la condition des femmes en Afrique au XXIe siècle.

Elles seront d’ailleurs présentes lors des rencontres gratuites organisées avec Le Monde Afrique et ResPublica autour de la thématique “L’engagement au féminin”.

Le samedi 25 septembre, Salia Sanou invite les Lyonnais à un grand bal en musique live avec les musiciens Dom Peter, Sory Diabaté, Mohamed Camara qui mêlent électro et musique traditionnelle africaine. Un événement haut en intensité à ne pas manquer pour cette rentrée aux Subs.


Les demoiselles d’Afrique – Du 22 au 25 septembre – Aux Subsistances – www.les-subs.com


 

d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut