Pli © Loïc Nys

Spectacle à Lyon : aux Subs, le papier, matière première d'Inbal Ben Haim

Spécialiste de la corde lisse, rompue aux croisements du cirque avec d’autres disciplines, Inbal Ben Haim crée un spectacle surprenant en s’accrochant à des feuilles de papier !

Plié, froissé, collé, tissé, glacé, découpé, mâché, déchiré, recyclé… le papier se prête à toutes les métamorphoses. Longtemps utilisé comme support d’œuvres graphiques, il s’affirme aujourd’hui comme matériau de création à part entière et c’est le cirque qui s’en empare avec Pli, la nouvelle création d’Inbal Ben Haim.

Et si celle-ci a lieu aux Subsistances, ce n’est pas un hasard puisqu’elle est le fruit d’une rencontre avec les plasticiens Alexis Mérat et Domitille Martin qui ont réalisé la gigantesque tornade en papier que l’on a pu voir suspendue dans la verrière du site.

Pli © Loïc Nys

La circassienne instaure un dialogue inédit avec le papier pour inventer d’autres manières de danser, d’affronter l’espace et la pesanteur, créant dans ses plis et replis de nouvelles expériences scénographiques avec la musique et la lumière. Ce matériau inattendu devient ainsi le support d’acrobaties aériennes virtuoses et son utilisation comme agrès questionne – tout en révélant des univers surréels et poétiques – les notions de fragilité et de force.


"Des moments de rupture, de déchirure, comme si je sciais la branche sur laquelle je suis assise"


Celles de la matière elle-même mais aussi celles du corps circassien perçu comme solide et fort qui peut devenir vulnérable.

“En mettant à l’épreuve la résistance du papier dans des situations aériennes, explique Inbal Ben Haim, l’incertitude devient dramatique et crée un certain suspens. J’ai envie de jouer avec cette réaction spontanée en allant jusqu’à des moments de rupture, de déchirure, comme si je sciais la branche sur laquelle je suis assise. On ne fait pas ce qu’on veut avec le papier. Il vous manipule autant que vous le manipulez. Les gestes et les mouvements que je produis s’adaptent aux spécificités et aux possibilités de la matière. Les figures que je crée sont très différentes de celles qui me sont familières avec des agrès traditionnels.”


Pli – Inbal Ben Haim – Du 10 au 20 novembre aux Subs – www.les-subs.com


d'heure en heure
d'heure en heure
Faire défiler vers le haut