Comoedia : Goliath se casse les dents sur David

Après avoir racheté le cinéma en 1993, le groupe avait décidé de fermer le lieu dix ans plus tard faute de fréquentation. Novembre 2006, la société Plein Champ décide de reprendre le lieu et le nom du cinéma. Stupeur pour UGC, le groupe décide alors d'attaquer pour contrefaçon de marque. Il demande aux dirigeants du Comœdia 1 million d'euros de dommages et intérêts. Lundi 31 mars, le tribunal de grande instance a finalement donné raison à la société Plein Champ. Goliath, débouté, doit également verser une amende de 3000 euros pour procédure abusive à un David qui n'en demandait pas tant. Pour Marc Bonny, Président de la société Plein Champ, le tribunal a ainsi " souligné l'intention de nuire " du géant européen. Le célèbre cinéma de l'avenue Berthelot peut donc continuer à porter fièrement une enseigne qui orne sa devanture depuis 1924... Avant d'éventuels rebondissements en appel.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut