Clément Portine, libre rappeur

S'il puise une certaine philosophie dans ses origines indiennes, c'est bien au Point du Jour que ce jeune rappeur a fait ses armes.

Tout commence dans le 5e arrondissement, quand le petit Clément, 10 ans, se branche sur Skyrock à une époque où la radio se faisait l'écho d'une scène hip hop hexagonale naissante. Deux ans plus tard, il écoute en boucle Pas de place pour les traitres, un morceau acheté par ses parents signé la Cliqua. Puis viennent Ärsenik, ou Iam et son Ecole du Micro d'argent. C'est la révélation. "En écoutant ça, j'ai su ce que j'avais envie d'écrire, c'est ça que j'avais envie de faire" nous révèle le jeune artiste. A 14 ans, il couche ses premiers textes sur le papier. Libre Penseur est né. Aujourd'hui, Clément a 22 ans. S'il se donne du temps pour réussir, il se voue corps et âme à sa carrière, multipliant les concerts hip hop en solo ou avec son collectif du Zéro Pointé, écumant les scènes slam avec une rare maturité. "Je pensais me mettre au slam à 30 ans. Plus poétique, plus mature, je voyais ça comme une évolution naturelle. Avec l'essor de Grand Corps Malade, je me suis dit pourquoi ne pas essayer. Ça m'a plu. Sur une scène slam, le public est là pour te soutenir. C'est totalement différent d'un concert hip hop où il faut convaincre. Tu as une faille, tu te fais descendre ". Côté studio, à l'écoute des quelques titres autoproduits disponibles sur son myspace, l'artiste se dessine comme un perfectionniste quasi maladif. "Je préfère sortir une poignée de morceaux chaque année, mais que ça soit propre. J'attends d'avoir un projet carré, concret, un réel concept pour démarcher". Lucide et engagé, loin du bling-bling du rap sudiste étatsunien ou du palais de l'Elysée, Libre Penseur dégage une trop rare simplicité, une véritable authenticité. "J'ai voulu faire de la musique pour donner aux gens, pas pour devenir une star. Je suis une personne parmi tant d'autres". Et modeste avec ça...

Face à mes illusions, de Libre Penseur. Maxi disponible courant 2008. www.myspace.com/librepenseur69

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut