Classiques de Noël

Chaque année, le même dilemme. Entre requiem, opérettes, oratorios et grands concerts symphoniques, que choisir ? Et si on retournait le problème ? Choisissez le Noël que vous aimez et vous trouverez le concert qui vous plaira !

Noël rouge sous la glace
Quelques flocons, une ville de lumières, du monde dans les rues, du vin chaud et de la vodka pour se réchauffer. Si telle est votre image de Noël, alors foncez au concert Noël à Moscou où le Chœur d’hommes du Monastère Vyssoko-Petrovsky de Moscou interprétera des chants orthodoxes russes de la tradition monastique mais aussi des chants populaires sur le mystère de la Nativité. Et si le côté “tradition” vous effraie, Moscou, Quartier des Cerises, l’opérette de Chostakovitch évoque, à la manière d’un conte, les problèmes de logements dans les quartiers populaires moscovites.
A la recherche du temps perdu
Retrouver l’essence de l’enfance, ne serait-ce pas le plus beau des présents ? La Compagnie les Transformateurs, le metteur en scène Nicolas Ramond et l’ONL dirigé par Jun Märkl s’emparent de La Boîte à Joujoux, le chef d’œuvre de l’enfance absolue. La beauté et la magie poétique de la musique de Debussy offrent une initiation parfaite à la musique classique et une belle entrée dans les fêtes de fin d’année.
Noël au champagne
Amoureux de Noël décadent dans l’opulence de nourriture, d’alcool, de danse, de joie et de débauche ; Offenbach est le compositeur que vous aimerez. L’auditorium met le roi de l’excès à l’honneur dans un concert réunissant des extraits de la Vie Parisienne, La belle Hélène, La Périchole… avec, entre autres, la soprano Élisabeth Vidal, le ténor Gilles Ragon et l’ONL dirigé par Michel Plasson. Sans Jacques Offenbach, Noël n’a pas la même saveur.
Ensemble c’est tout
Et si pour vous Noël est un moment de communion avec les autres et d’ouverture sur les cultures, le concert les Noëls du Monde de l’Opéra de Lyon vous siéra à merveille, avec des chants venus de toute la terre et des compositions de Charpentier, Brahms, Britten, Lutoslawski, Purcell… Quant aux Chœurs et Solistes Bernard Tétu, ils proposent un concert Noëls populaires au cours duquel ils s’empareront de l’Oratorio de Camille Saint-Saëns, une partition bouleversante décrivant la nuit de Noël qui réunira l’organiste Sylvain Pluyaud et un chœur de foule. Une belle alchimie humaine et musicale en perspective…

Noël à Moscou. Le 17 décembre, Festival de Musique Baroque de Lyon, Chapelle de la Trinité, Lyon 2è.
Moscou, Quartier des Cerises. Du 15 au 31 décembre, Opéra de Lyon, Lyon 1er.
La Boîte à Joujoux. 19 et 20 décembre, Auditorium, Lyon 3è.
Les Noël du Monde. Du 6 au 12 décembre, Opéra de Lyon, Lyon 1er.
Noëls populaires. Le 18 décembre, Basilique d’Ainay, Solistes de Lyon-Bernard Tétu, Lyon 2è.
Concert Offenbach. Le 31 décembre, Auditorium, Lyon 3è.

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut