Vu de la place Bellecour
© Tim Douet

Ça s'est passé à Lyon un 6 mars : des platanes sur la place Bellecour

Du séjour de Charles VIII à Lyon en 1494 à l'inauguration de l'exposition mondiale d'hologrammes Philip Morris en 1987 au musée Guimet , Lyon Capitale vous rappelle les faits historiques qui ont marqué les 6 mars Lyonnais au fil des siècles.

1494 : Séjour du roi Charles VIII, jusqu'en juillet, pour préparer son expédition d'Italie.

1777 : Acte consulaire décidant la vente des blés de l'Abondance et la suppression de l'institution.

1795 : Arrêté des représentants Richaud et Borel rétablissant le service de la Garde Nationale.

Au XIXe siècle, l'actuel musée des Tissus est inauguré

1823 : Exhumation des restes des victimes des fusillades de la Terreur, aux Brotteaux, et transfert dans la crypte du monument.

1842 : Pose de la première pierre des agrandissements de l'église Notre Dame St Louis de la Guillotière.

1861 : Décret par lequel l'État cède à la Ville la propriété du Vernay (Caluire), en dédommagement des frais engagés par elle pour la construction du lycée de St Rambert.

1862 : On remplace les sycomores du tour de la place Bellecour par des platanes. Début des travaux.

1864 : Inauguration du musée d'art et d'industrie de la Chambre de commerce (l'actuel Musée des Tissus).

1871 : Retour à Lyon de la 2e légion de marche du Rhône. Son drapeau est remis au maire, au cours d'une prise d'armes, place des Terreaux. La légion est licenciée, à effet du 7 mars.

Au XXe siècle, une "semaine de la pensée marxiste" à Lyon

1904 : Première représentation de "La Passion", dans la salle du patronage de Notre Dame des Anges. (La Passion se transférera par la suite à La Saulaie d'Oullins).

1914 : Le quartier général achève son transfert de la rue Bossiac en l'Hôtel Vitta (avenue de Noailles), et le gouverneur s'y installe personnellement.

1921 : A l'occasion de la Foire, Cavalcade dans les rues de Lyon. Chars à scènes historiques.

1963 : Première "Semaine de la pensée marxiste" à Lyon.

1967 : Élections législatives. Élus U.D.R. : Caille, Guillermin, Joxe, Charret, Cousté, Danilo, Morison, P.C. : Houel, F.G.D.S. (Gauche) : Vinson, Rosselli.

1973 : Élections législatives. Élus : U.D.R. : Caille, Guillermin, Joxe, Cousté, Hamelin. S.E. : Soustelle, Gagnaire, Dugoujon. R.I. : Hamel, Mayoud, Ducray. P.C. : Houel. U.G.S.D. : Poperen.

1983 : Élections municipales. L'opposition (droite) l'emporte sur la majorité (gauche) dans tous les arrondissements. La Liste R.P.R. l'emporte dans deux arrondissements (1er et 4e), la coalition du maire sortant, dans toutes les autres.

1984 : Annonce de la création à Tokyo d'un Institut Pasteur jumelé avec celui de Lyon.

1985 : Festival international du Théâtre méditerranéen, qui tient lieu, cette année, de Festival international universitaire.

1985 : Festival de lectures pour le Théâtre, à la Condition des Soies.

1987 : Au musée Guimet, inauguration de l'exposition mondiale d'hologrammes Philip Morris jusqu'en septembre.

Les commentaires de nos lecteurs les plus avertis quant à l'histoire de Lyon sont évidemment les bienvenus. Et pour poursuivre cette redécouverte de la ville à travers les siècles, rendez-vous sur le site des archives municipales.
à lire également
Il y a 20 ans dans Lyon Capitale – Qui dit que l'information rime avec sérieux ? La satire, c'était le dada de Lyon Capitale dans la rubrique "on se mêle de tout". Cette semaine, dans la plage satirique de Lyon Capitale, Raymond Barre organisait un déjeuner avec plusieurs journalistes à l'hôtel de ville pour discuter de […]
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux
Faire défiler vers le haut