Bientôt un accord avec Google ?

La Ville de Lyon étudie en effet actuellement l'offre "extrêmement précise" du géant américain Google, prêt à débourser 60 millions d'euros en dix ans pour numériser 500 000 documents de la bibliothèque lyonnaise. Seule contre-partie : Google sera libre d'exploiter une copie numérique de ces ouvrages. Le dossier pourrait passer en commission d'appel d'offres en décembre et être soumis à l'approbation du Conseil municipal de Lyon en janvier. "De mon point de vue, l'offre est satisfaisante et le cahier des charges béton. Je considère qu'il faut y aller !" assure Patrice Béghain, adjoint à la culture et au patrimoine de Lyon, qui déplore toute opposition idéologique sur ce sujet. Pour lui, pas de risque de "privatisation" des trésors de la bibliothèque lyonnaise par un géant du capitalisme mondial, comme certains pourraient le craindre. Au contraire ! Les documents sont tous tombés dans le domaine public, donc libres de droit et de toute forme d'utilisation. Surtout, l'offre de Google permettrait à la bibliothèque lyonnaise de livrer l'essentiel de ses ouvrages au plus grand nombre, via internet. Et sans attendre des fonds publics qui, pour l'instant, sont accaparés, à Paris, par la seule Bibliothèque Nationale de France...

à lire également
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut