Asie Expo : la dernière séance ?

La quinzième édition du festival Cinéma & Cultures d'Asie risque bien d'être la dernière. L'association Asie Expo, en charge de l'événement, connait aujourd'hui des problèmes conjoncturels qui, accompagnés du manque de soutien des collectivités locales, pourraient lui être fatale.

« On est en train de crever sur place », souffle Jean-Pierre Gimenez, directeur et programmateur du festival Cinéma & Culture d'Asie. Malgré l'excellent travail de défrichage mené par l'équipe depuis une quinzaine d'années, les organisateurs de la manifestation pensent aujourd'hui raccrocher les gants. Avec seulement 8000 euros de budget, le festival qui tourne aujourd'hui à perte, ne peut plus faire face. Après avoir accompagné l'explosion du cinéma asiatique dans les années 90, la situation s'est peu à peu dégradée. Et les facteurs sont multiples. Jean-Pierre Gimenez évoque le manque de soutien des collectivités mais également, une mode du cinéma asiatique en perdition et, a contrario, le piratage via Internet de plus en plus accru pour les films produits sur ce continent. Le directeur pointe aussi du doigt le festival Lumière 2009 et ses 1 250 000 euros de subventions. Ce dernier, qui s'est tenu du 13 au 18 octobre dernier, aurait fait de l'ombre à ses petits camarades de jeux, s'attirant le gros des faveurs des journalistes. Pourtant, l'Institut Lumière, en charge de Lumière 2009, avait fait en sorte de respecter le calendrier de autres événements cinéma de la ville et n'avait surement pas imaginé nuire à la visibilité des manifestations à venir dans son sillage.

Raz les baguettes

L'édition 2009 de Cinémas & Culture d'Asie n'a pas à rougir de cette nouvelle mouture. Fort de la bonne volonté de ses 70 bénévoles, l'association Asie Expo propose cette année encore un programme bien alléchant avec une cinquantaine de films de toute l'Asie, dont 10 premières internationales ou européennes, 20 inédits et une invité d'honneur de renom en la personne de l'actrice Taïwanaise Yang Kuei-Mei. Mais, le ras-le-bol de son directeur Jean-Pierre Gimenez, qui pensait déjà délocaliser l'événement à Paris il y a quelques années, pourrait bien sonner le glas de la manifestation. Celui-ci, pessimiste, regarde également avec regret les difficultés rencontrées par les salles avec qui il travaille historiquement, CNP et Cinéma Opéra en tête. Blasé, il déclare vouloir en finir l'an prochain avec son festival et « monter un autre type d'événement ou tout simplement arrêter ».

Cinéma & Cultures d'Asie. Du 3 au 8 novembre 2009, au Cinéma Opéra et dans 3O autres lieux associés à Lyon. www.asiexpo.com

d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut