CNSMD chapelle Trinité 2015
© Blaise Adilon

A Lyon, mets de la pop dans ton baroque

La chapelle de la Trinité de Lyon a donné carte blanche au sulfureux chef d'orchestre Jean-Christophe Spinosi pour remettre Vivaldi au goût du jour.

Jean-Christophe Spinosi © Daumerie

Cette saison, l’équipe des Grands Concerts à la chapelle de la Trinité a décidé de proposer une sorte de carte blanche sous forme de trois concerts à Jean-Christophe Spinosi et son Ensemble Matheus. Un festival “Vivaldi / Spinosi” qui verra le violoniste et chef brestois associé à son compositeur fétiche qui, comme lui, en son temps devait être un sacré numéro… Car Jean-Christophe Spinosi fait partie de ceux dont on parle beaucoup… Adulé ou haï, médiatisé ou raillé : Spinosi clive le petit monde de la musique baroque tout en remplissant les salles de France. Bouffon ? Imposteur ? Spinosi en fait trop pour certains… Remuant tel un hard rockeur, reprenant AC/DC ou Van Halen au violon entre deux concertos de Vivaldi, les foudres de la bienséance s’abattent sur sa tignasse au rythme des disques et places de concert vendus…

Mais où est le problème ? Que ce trublion mette un point d’honneur à conquérir un public plus large et plus populaire en redoublant d’artifices un brin putassiers pour amuser la galerie et convertir un public plus jeune, moins “initié” ? Ou bien d’en faire des tonnes pour masquer sous des couches de chantilly la médiocrité ? Générosité du geste ou stratégie marketing ? En pleine société du spectacle, difficile de trancher… Différentes approches peuvent-elles coexister ? Autant aller se faire sa propre idée et il apparaît que ce premier “round” du clash Vivaldi/Spinosi vient à point nommé. D’autant qu’au Gloria de Vivaldi sera associé le superbe Dixit Dominus de Haendel. Eh oui, à l’heure d’interpréter les “tubes”, Spinosi n’est pas des derniers.

Festival Vivaldi / Spinosi. Vendredi 20 septembre à 20 h à la chapelle de la Trinité. Plus d'informations ici.

à lire également
La circulation automobile est très difficile ce mardi soir à Lyon, à la suite de la manifestation des agriculteurs. L'A7 est coupée en direction de Lyon, l'ensemble des axes routiers sont saturés.
d'heure en heure

d'heure en heure

derniers commentaires
Faire défiler vers le haut