Serge Dorny photo recadrée home
© P. Pierangeli

Subventions de l’Opéra de Lyon : “une sanction pour le directeur”

La baisse de la subvention à l’Opéra de Lyon envisagée par la Région “vise bien les frais du directeur”.

Contrairement à ce qui a été avancé hier, la baisse de la subvention de la Région à l'Opéra de Lyon est bien une sanction envers son directeur, Serge Dorny. En réaction à la découverte par Médiacités d’importantes notes de frais émanant du directeur de l’Opéra de Lyon, la Région avait décidé de rogner la subvention accordée à l'institution lyonnaise. Ce dimanche, la Région confirme qu’il s’agit d’“une sanction qui vise cette pratique dispendieuse”. Les motivations sont claires et affichées : “Au moment où l’argent public se raréfie, il n’y a pas de raison que cela ne s’applique pas à l’Opéra quand la Région s’applique à faire des économies.”

En mai dernier, Médiacités avait dévoilé les pratiques de Serge Dorny concernant ses notes de frais : hôtel 4 ou 5 étoiles, bouteilles de vin, pourboires très généreux, etc. Après cette révélation, un audit de la gestion de l’Opéra de Lyon a été demandé par la Ville ; il a été mené en juin et juillet derniers. Cet audit a été consulté par les équipes de la Région, qui ont ensuite pris la décision de baisser de 10 % la dotation de l’Opéra. Même si la baisse envisagée de la subvention est confirmée, cette dotation s’élèvera encore à plus de 2,5 millions d’euros par an.

à lire également
Étienne Blanc, au conseil régional, en mai 2018 © Tim Douet
L’alternance dans la continuité, propose Étienne Blanc à la droite lyonnaise. Tendant la main aux élus Synergies du Grand Lyon. Objectif : ramener au bercail le peuple de droite séduit par Collomb. De la région, où il fait office de président bis, Étienne Blanc plaide pour une métropole dont le développement s’appuie sur les territoires voisins.
d'heure en heure
d'heure en heure

derniers commentaires

réseaux sociaux

La revue du web
Faire défiler vers le haut